Forum DL650 - le motocollant du forum
Sommaire site dl650.org
Forum Suzuki DL 650
La FAQ de la DL 650
Tutos trucs et astuces
Revue de presse et liens
Accessoires DL 650
Documentation manuels...
Fiabilité de la DL650 pannes
Témoignages
comparo K4-L1 vs L2 et sup
Tests de bulles
Tests de pneus
Comparo crash-bars
Comparo bagagerie rigide
Infos techniques diverses
 Roland - Montage de phares additionnels LED sur ma DL


Prérequis : quelques petites connaissance en électricité et en électronique, et ne pas avoir deux mains gauches !

Ça faisait un certain temps que je pensais à installer des phares additionnels sur ma moto, c'est le montage d'Ericg (merci à toi !)
qui m'a donné l'impulsion pour passer à la pratique.

Le cahier des charges :
- Etre mieux vu de jour, grâce à des sources lumineuses fonctionnant à puissance réduite pour ne pas éblouir,
placées à distance des feux principaux.

- Mieux voir de nuit en feux de route, grâce à ces mêmes sources lumineuses à pleine puissance.

J'ai pris des phares à LED pour leur moindre consommation à puissance équivalente et leur longévité.
Tout comme Ericg je me les suis procuré sur le site internet http://24x7diy.com mais j'ai choisi les modèles à 1800 lumen, cela devrait suffire.
Quand on voit à quels prix des sociétés comme Touratech ou SW-Motech vendent leur matériel, ça ne donne pas envie d'acheter chez eux !

Les phares ressemblent à ça :



Chacun est équipé de 4 leds haute puissance de type CREE XPG R5, et contient un module électronique qui contrôle l'alimentation des leds
(les leds haute puissance sont très sensibles aux courants trop élevés)


Ils sont équipés de pattes de fixation en inox qui semblent assez robustes pour le poids à supporter.
Sur les miens j'ai orienté les pattes de fixation vers l'avant.
Autre modif pratique : la vis de fixation de la patte qu'on voit sur la photo de droite est montée avec 3 écrous, j'ai remplacé les deux qui se trouvent
vers l'intérieur des pattes de fixation par une entretoise, comme cela avec le seul écrou restant on sert la vis en une fois, c'est plus pratique.


Emplacement :
J'aurais pu les fixer sur les crash-bars Givi de ma DL, mais vu que ceux-ci ont tendance à vibrer,
je pense que ça n'aurait pas contribué à la durée de vie des phares
De plus ça leur aurait donné une position plutôt en retrait par rapport aux phares de la moto.
J'ai donc acheté un support spécifique pour la DL fabriqué par SW-Motech (référence NSW.05.004.10000/B)

Comme dit au début, en feux de croisement, les phares additionnels seraient trop puissants à pleine puissance et éblouiraient,
il faut donc trouver le moyen de baisser leur intensité.
Les LEDs se pilotant en courant et pas en tension, j'ai utilisé un régulateur de courant pour cela, qui se bricole très facilement avec un
régulateur de tension LM317 et une résistance, voir ce schéma :

Pour ma part j'ai utilisé une résistance de 3,9 ohms et de 2 Watts, ce qui donne un courant d'environ 0,3 ampères pour les deux phares, à laquelle je peux associer en parallèle d'autres résistances pour augmenter la puissance d'éclairage si besoin (plus de détails là dessus plus loin)
Par chance on arrive à se débrouiller avec un seul régulateur de courant pour les deux phares, car montés en parallèle ils ont exactement la même puissance d'éclairage.

Je voulais me passer de relais pour mon montage, j'ai préféré utiliser des diodes pour "aiguiller" le courant vers les phares.
Ça donne ça comme schéma (les repères A et B correspondent à ceux sur le schéma précédent):


Les fils blancs et jaunes proviennent de dessous la boîte à fusible de la DL, c'est l'endroit qui m'a paru le plus pratique pour me repiquer dessus.
Les diodes ne permettent la circulation du courant que dans un sens et empêchent ainsi le courant de revenir des codes vers les phares et réciproquemment.

Voici le montage en photos :
MAIS AVANT DE COMMENCER : débrancher la batterie (juste le - ça suffit)



Nous allons nous brancher sous la boîte à fusible (flèche), en "greffant" deux morceaux de câbles sur le faisceau existant.



On voit ici les fusibles pour le feux de croisement et le feux de route, nous allons nous reprendre sur les câbles qui en partent,
ce qui permet de profiter de la protection des fusibles.
A noter pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué : il y a 2 fusibles de rechange sur la DL ! (spare = réserve)



Voici les deux fils concernés.



Les fils sont coupés et dénudés, puis étamés.

Pour pouvoir mieux travailler (les fils ne sont pas très longs), démonter le relais principal (le bloc noir en bas à gauche
de la photo avec le fusible 30 A), cela permet de dégager le toron de câbles du porte-fusible et d'avoir un meilleur accès.



On voit ici un nouveau morceau de câble blanc (venant de la gauche) soudé sur le câble qui dépasse du porte-fusible



Et là, on ressoude l'autre côté du câble qu'on a sectionné, après avoir PREALABLEMENT
enfilé un morceau de gaine thermo-rétractable sur le nouveau câble blanc ET sur l'ancien.
On remarque que le nouveau câble est dénudé sur le double de la longueur que chaque extrémité du câble d'origine.
Cela permet de se servir de cette longueur pour souder les deux extrémités du câble d'origine sans qu'il raccourcisse, car il n'y a pas beaucoup de marge de manoeuvre tant les câbles sont courts.


Ensuite on glisse le morceau de gaine thermrétractable sur la soudure, puis on le chauffe au briquet (ne pas oublier qu'on est pas loin du réservoir d'essence, vérifier qu'il n'y a pas de fuite)



On obtient cela.



On fait de même avec le câble jaune.
Pour finir j'ai mis deux colliers d'électricien par acquis de conscience,
pour éviter de tirer sur les soudures si par hasard on tirait sur les câbles.
Il ne reste plus qu'à remonter la boîte à fusible et le relais principal.


Nous allons à présent nous occuper du montage des phares proprement dit :



Sur cette photo on voit un côté du support SW-Motech qui se fixe très simplement aux deux endroits où se trouvaient les deux gros rivets en plastique qui maintiennent le bas du carénage.
L'entaille qu'on voit dans le bas du carénage servira à passer le câble du phare. La mettre à cet endroit permet de démonter soit le bas soit le flanc de carénage sans être gêné par le passage du çable.



Et voici un phare fixé.



Une autre vue...

J'ai fait passer les câbles des phares (que j'ai du rallonger) vers l'arrière de la moto sous le réservoir de chaque côté du moteur (en évitant qu'ils ne touchent une partie chaude)
Pour cela il a suffit que je soulève l'arrière du réservoir et que je le cale sur sa patte de fixation, pas besoin de démonter les flancs du carénage
Je n'ai pas fait de photos, voir le début du tuto de Jolijumper sur le démontage du réservoir ici :
Merci Sylvain !

Une remarque sur l'orientation des phares : ils sont plutôt directionnels, et si on les regarde en face, ils éblouissent vraiment.
Je les ai orienté environ 1 à 2 degrés plus bas que les phares d'origine, cela évite l'éblouissement de la circulation en face, et de nuit en feux de route ça a l'avantage d'éclairer devant la moto, là où les phares laissent un "trou noir".
Bien sur si je me sers de ma moto en duo sans régler la précontrainte du ressort arrière en conséquence, j'éblouirai quand même la circulation en face.

Passons maintenant à la partie concernant l'électronique qui pilotera les phares.



Vu la simplicité du montage je l'ai réalisé sur une plaquette d'expérimentation qui a en-dessous des pistes en cuivre parallèles.
Je me suis servi d'un boîtier qu'Ericg reconnaîtra sûrement, ça vient d'une bidouille achetée sur internet.
Mais tout autre boîtier relativement étanche conviendra.
On voit bien les deux diodes (les cylindres noirs) qui sont du type BY500-400, mais n'importe quelle diode de redressement standard supportant un courant de 5 A conviendra.
Le support de circuit intégré (le truc vert avec deux rangées de trous) servira pour y souder des résistances supplémentaires en parallèle sur celle qu'on voit à sa gauche pour augmenter la puissance d'éclairage si nécessaire.
Le régulateur LM317 est monté à l'extérieur du boîtier sur un petit dissipateur thermique pour éviter qu'il ne chauffe.
Le pavé vert à droite est le connecteur qui permet de brancher le tout.



J'ai fixé le tout sous la selle après avoir fait une découpe dans le morceau de plastique qui sert normalement de support aux fusibles de l'ABS.
Si donc vous avez une DL avec ABS, il faudra placer le boîtier un peu différament.
Les câbles blanc et jaune à droite sont ceux qui viennent de la boîte à fusibles.
Les câbles bruns et bleus sont ceux qui partent vers les phares.
Sur la photo il manque encore le couvercle de la boîte.

Voici le résultat de mon bricolage, dans l'ordre éteint - codes - phares :