Retour au sommaire des tests de pneus - forum DL650.org - sommaire dl650.org


 Michelin Anakee 3


photo empruntée au site michelin.
 Bégé 

Mon Anakee 3 arrière a aussi une usure inhabituelle : un léger plat au centre du pneu, et les bords usés en formant un V bien marqué. Globalement son usure est modérée compte tenu du kilométage.

Jamais eu de décrochage avec ce pneu, sauf circonstances spéciales (glace, givre, tache de gazoil, etc), je le trouve très stable sur l'angle, même en mettant beaucoup de gaz, mais par contre de temps en temps une glissouille désagréable et très insécurisante alors que la moto est à la verticale (un peu comme un pneu à plat).

Jamais eu de pb de bruit comme certains l'ont signalé. post du 04/06/2016

 bourdon41 

En ce qui concerne l'Anakee 3, j'ai remarqué (pour mon cas à moi) que, par temps froid ou sur le mouillé, c'est surtout la bande centrale qui a tendance à décrocher, donc quand tu ne penches pas, ce qui explique que le pneu décroche légèrement à la remise des gaz.
Une fois sur l'angle, il semble tenir correctement.
Donc la différence entre la gomme centrale et la gomme extérieure serait trop importante.

En ligne droite sur mauvaise route froide et mouillée, j'ai presque l'impression d'être sur les chemins péruviens en sable... On finit par s'y habituer. post du 07/02/2014

 JP81 

Bonjour à tous. Après une DL 650 K4 de 2004 qui était monté en Dunlop Roadsmart et me donnait entière satisfaction, j'ai acheté une belle DL2 orange de 2011 et 7800 kms encore en monte d'origine.
Très rapidement j'ai retrouvé les (mauvaises) sensations éprouvées avec les Bridgestone Trailwing : vibrations, manque d'informations etc… bref, pas la confiance quoi !
J'ai profité de la remise de 30 euros Michelin sur le train d'Anakee pour les faire monter avant une sortie de 4 jours et 1300 kms en Auvergne. Premières sensations immédiates après 30 kms de retour du garage : un confort démultiplié. De petites bosses absorbées sans plus de formalité alors que les Bridge étaient en bois et les Roadsmart moins confortables. La mise sur l'angle est très "calme" sans sensation que la moto peut s'engager seule et tomber, ou bien qu'il faille la retenir. Cela se passe beaucoup plus naturellement. Une semaine plus tard, départ du Tarn pour l'Auvergne et des diverses routes empruntées, je n'ai que qu'à me féliciter des michelin. Premier jour sous la pluie : le train avant est précis et l'abs ne s'est jamais déclenché. L'arrière n'a jamais bougé ou glissé sur les accélérations alors que nous étions sur de très petites départementales boisées (avec pas mal de feuilles) l'abs s'est déclenché à plusieurs reprises, mais il faut dire que la première fois c'était une erreur d'appréciation de ma part, et ensuite… j'appuyais extrêmement fort par pur plaisir de sentir cette nouvelle sensation qu'est l'abs.

Lendemain beau temps et 280 kms de routes où j'ai pu pleinement apprécier l'énorme plage d'utilisation des Anakee. Qu'il s'agisse de route en virolos où grandes courbes la qualité première de ces pneus est la mise en confiance extrême qu'ils procurent : je suis allé vers des limites d'angles que je ne pensais pas atteindre (je touche le genou là ? non pas encore hélas, mais l'appréhension est absente). Dans la neige (j'y ai eu droit…) il n'y a pas de miracle : ça tient… un peu… mais je n'avais aucune envie de dépasser les 5 km/h ! Dans la boue c'est mieux, mais les crampons inversés sont vite remplis, par contre ils évacuent très bien lorsqu'on retrouve la route sèche et restent quasi intacts de leur balade dans la gadoue.
Dans les chemins cela se passe encore une fois sereinement et ma crispation ressentie au guidon de ma K4 est totalement absente. L'effet nouvelle moto doit jouer, mais très sincèrement ces pneus y sont pour beaucoup.

Les deux derniers jours de roulage m'ont vraiment permis d'apprécier ma DL et désolé si je me répète, mais sans les Michelin, je pense qu'il en aurait été différemment. Les Dunlop Roadsmart étaient très bons, mais là, je pense vraiment avoir trouvé avec les Anakee 3 le couple moto / pneus idéal.

Un défaut peut-être ? Allez oui : bizarrement ils émettent de façon aléatoire (rarement je vous rassure) un bruit de roulement aigu vers 70 km/h. Ce n'est ni systématique, ni désagréable, mais il fallait leur trouver une once de reproche !